Centre ophtalmologique Valmy

Appelez-nous

03 80 79 32 15

Du lundi au samedi

8h - 19h / sam. 8h - 12h

Prendre rendez-vous en ligne Doctolib
Troubles visuels enfant

Les conseils

Comment protéger vos yeux du soleil cet été?

La protection solaire fait partie des points à considérer sérieusement à l’arrivée de l’été. Outre la protection de la peau, il convient aussi d’accorder une importance particulière à la protection des yeux contre les rayons solaires. Les ultraviolets sont considérablement nocifs. Ces rayons lumineux aggravent et/ou provoquent des troubles oculaires plus ou moins graves. L’utilisation de protections solaires adaptées représente la meilleure solution de prévention des affections des yeux dues à l’exposition au soleil. En cas de maladie oculaire, prenez rendez-vous immédiatement avec un ophtalmologue.

Les problèmes oculaires causés ou aggravés par l’exposition au soleil

L’exposition au soleil et particulièrement aux rayons ultra-violets sont à l’origine de plusieurs troubles oculaires qui peuvent être sérieuses comme:

L’ophtalmie

Cette maladie oculaire est caractérisée par la brulure de la cornée due à l’exposition aux UV. L’ophtalmie se manifeste quelques heures après l’exposition au soleil par:

  • une importante coulée de larmes,
  • une baisse de l’acuité visuelle, voire une cécité passagère,
  • un gonflement des paupières,
  • une sensation de douleur qui s’intensifie à la lumière,
  • une sensation de grains dans les yeux.

La Dégénérescence Maculaire Liée à l’âge (DMLA)

La DMLA est une maladie atteignant le centre de la rétine (la macula). Elle concerne principalement les personnes âgées de plus de 50 ans. Cependant, cette pathologie peut apparaitre prématurément suite à l’exposition à une luminosité intense et notamment aux rayons du soleil.

La DMLA se manifeste par:

  • une déformation des images: les lignes droites sont notamment courbées,
  • une baisse de la vision et notamment une difficulté à voir les détails,
  • l’apparition d’une ou plusieurs tâches en plein milieu du champ visuel,
  • la gêne en vision de nuit.

Un examen ophtalmologique spécifique est nécessaire pour déceler ce trouble oculaire.

La photokératite

La photokératite désigne l’inflammation de la cornée due à une brûlure causée par une exposition aux UV. Cette pathologie se reconnait par:

  • la baisse de la vision,
  • des larmoiements,
  • l’apparition de rougeurs dans l’œil/les yeux.


Non traitée, la photokératite peut s’aggraver et engendrer l’inflammation de la conjonctivite (photoconjonctivite).

La cataracte

La cataracte est une maladie de l’œil se manifestant par l’opacification progressive du cristallin. Ce trouble peut affecter un seul œil (cataracte uni) ou les deux yeux (cataracte bilatérale) et entraîner la cécité totale. Le cristallin est la membrane qui capture la lumière et assure la convection des rayons vers la rétine pour une vision nette.

Les symptômes de la cataracte sont:

  • une baisse progressive de la vision
  • une vision floue
  • une sensibilité croissante à la lumière

Le mélanome oculaire ou cancer de l’œil

Une exposition prolongée à la lumière intense du soleil peut occasionner un cancer de l’uvée. La maladie se révèle par :

  • une diminution de l’acuité visuelle,
  • l’apparition d’une tâche dans le champ de vision,
  • des flashs répétitifs dans le champ de vision.


À long terme et sans traitement spécifique, ces troubles oculaires peuvent occasionner une cécité partielle ou totale, passagère ou définitive. Une consultation ophtalmologique est nécessaire pour déterminer la nature précise de la pathologie et, ainsi, établir le traitement le plus approprié. L’utilisation d’un produit en application locale comme un collyre spécifique est nécessaire pour soigner certaines pathologies comme l’ophtalmie ou la photokératite. Les maladies oculaires les plus graves comme la cataracte ou le ptérygium à un stade évolué nécessitent une opération chirurgicale. Des traitements plus lourds sont requis pour traiter le cancer de l’œil.

Il est absolument recommandé de prendre rendez-vous auprès d’un ophtalmologue dès l’apparition des premiers symptômes d’un trouble oculaire. Un soin entamé au plus tôt limite le développement de la pathologie et diminue, voire fait disparaître complètement, les risques de cécité.

Comment éviter l’exposition des yeux aux rayons du soleil?

La protection des yeux est indispensable lors d’une sortie en plein air, notamment en été, lorsque le soleil est au beau fixe. Les indices d’UV sont notamment élevés en altitude. La réfraction de la lumière du soleil sur la neige peut aussi nuire à l’équilibre des yeux. Sans oublier la proximité de la source lumineuse. Le soleil est aussi au rendez-vous lors des journées estivales à la mer.

Pensez, donc, à vous équiper de lunettes ou de lentilles de protection solaires efficaces et appropriées lors de vos sorties en plein air en été. Ces dispositifs sont plus qu’indispensables pendant un séjour à la montagne, au ski ou à la plage.

Bien choisir ses lunettes de soleil

Veillez à bien choisir vos lunettes de soleil pour vous assurer de bénéficier d’une protection accrue. Procurez-vous notamment des lunettes solaires portant la certification CE et munies de verres de catégorie de protection 3 ou 4.

La catégorie 3 regroupe les verres teintés et laissant passer 8% à 18 % de la lumière à l’intérieur. Les lunettes de cette catégorie assurent une protection optimale en ville, à la plage et en moyenne altitude.

La catégorie 4 rassemble les verres intensément teintés qui ne laissent passer que 3% à 8% de la lumière du jour jusqu’aux yeux. Les lunettes équipées de verres de catégorie 4 garantissent une protection solaire supérieure. Ces équipements conviennent parfaitement pour les conditions de luminosité élevée comme en haute montagne ou en mer. Les lunettes de soleil de la catégorie 4 sont particulièrement adaptées pour les enfants de moins de 5 ans. Attention! Il est interdit de porter ces dispositifs en conduisant.

En outre, les verres doivent être traités 100% UV 400. Cet indice atteste de la capacité de filtration des rayons UV, les plus nocifs pour les yeux.

Pour vous assurer de la conformité et de la qualité des lunettes solaires, optez pour un modèle accompagné d’une notice mentionnant clairement le nom et l’adresse du fabricant. Choisissez uniquement des dispositifs conçus dans un État membre de l’Union Européenne.

Pour une question pratique et sécuritaire, sélectionnez des lunettes de soleil avec des verres faits en polycarbonate. Ce matériau présente l’avantage d’être particulièrement léger et résistant.

Les lentilles de contact solaires

Il convient de préciser que les lentilles classiques ne conviennent pas pour une exposition au soleil. Exemptées de filtre anti UV, elles peuvent occasionner une brulure de la rétine et/ou de la cornée.

Il existe des modèles de lentilles de contact solaires. Ces dispositifs spéciaux sont constitués d’une membrane qui filtre les rayons UV et d’une deuxième membrane teintée anti éblouissement. Cette solution s’adresse notamment aux sportifs qui pratiquent des activités physiques intenses en plein air. Placées directement dans les yeux, les lentilles n’occasionnent aucune gêne ni risque sécuritaire pour l’utilisateur. Ce dernier peut bouger en toute liberté.

Les lentilles anti UV assurent une protection efficace contre les rayons nocifs du soleil. Se déclinant dans des coloris différents, ces dispositifs constituent aussi un véritable atout esthétique. Le port de lunettes de soleil à verres teintés peut être nécessaire pour réduire l’éblouissement.

Si vous souffrez de problèmes oculaires et/ou de vision, prenez conseil auprès du cabinet ophtalmologique Ophtavalmy à Dijon (21) !