Centre ophtalmologique Valmy

Appelez-nous

Appelez-nous

9, rue Jeanne Barret

9, rue Jeanne Barret

21000 Dijon

Du lundi au samedi

Du lundi au samedi

8h - 19h / sam. 8h - 12h

Prendre rendez-vous en ligne Doctolib

Blépharoplastie

« J’ai le regard fatiguĂ© et les paupiĂšres tombantes, j’ai des poches sous les yeux et le regard bouffi »

Les yeux sont souvent la premiĂšre partie du visage Ă  rĂ©vĂ©ler des signes visibles de vieillissement. Au fil du temps, l’apparition de rides, l’excĂ©dent cutanĂ©e et les prolapsus graisseux ne peuvent ĂȘtre Ă©vitĂ©s. La blĂ©pharoplastie est l’une des interventions de chirurgie esthĂ©tique les plus pratiquĂ©es.

Indications

Le regard est modulé au court du temps. La peau perd sa tonicité et son élasticité ce qui donne au visage une apparence flasque et fatiguée. Les paupiÚres sont la premiÚre zone du visage à montrer des signes de vieillissement.

En raison de divers facteurs hĂ©rĂ©ditaires et environnementaux, les paupiĂšres supĂ©rieures et infĂ©rieures sont sujettes au dĂ©veloppement de rides et Ă  l’apparition de cernes.

En paupiĂšre supĂ©rieure, l’excĂšs cutanĂ© donne un aspect de regard « lourd » et des paupiĂšres tombantes. De plus, il est frĂ©quemment associĂ© Ă  un prolapsus graisseux (lipoptose) dĂ» Ă  la laxitĂ© des septums orbitaires.

Le relùchement de la peau de la paupiÚre inférieure et des septums sous-jacent provoquent également le développement de poches et de cernes donnant un air fatigué et bouffi.

Il s’agit d’une intervention de type esthĂ©tique et ne peut donc pas faire l’objet d’une prise en charge par l’assurance maladie.

Une chirurgie esthétique des paupiÚres peut concerner les hommes et les femmes.

L’indication opĂ©ratoire repose essentiellement sur la demande du patient. Cette intervention est habituellement rĂ©alisĂ©e Ă  partir de 40 ans, Ăąge d’apparition des symptĂŽmes.

Toutefois, elle peut ĂȘtre rĂ©alisĂ©e plus prĂ©cocement, lorsque les disgrĂąces sont d’ordre congĂ©nital (facteurs hĂ©rĂ©ditaires) et non pas liĂ©es Ă  l’ñge, comme certaines « poches graisseuses constitutionnelles ».

DĂ©roulement de l’intervention

L’objectif principal de la blĂ©pharoplatie est d’obtenir un rajeunissement et un embellissement du regard qui soit le plus naturel possible.

Il s’agit d’un traitement personnalisĂ© aprĂšs une consultation adaptĂ©e avec une analyse minutieuse du regard.

L’intervention se fait dans un bloc opĂ©ratoire en ambulatoire, aprĂšs une consultation avec un mĂ©decin anesthĂ©siste. L’anesthĂ©sie est locale et est complĂ©tĂ©e par des tranquillisants par perfusion.

La BlĂ©pharoplastie supĂ©rieure concerne les paupiĂšres supĂ©rieures trop lourdes et tombantes. Elle traite les excĂšs de peau au niveau des paupiĂšres supĂ©rieures. La chirurgie consiste en une ablation cutanĂ©e ou cutanĂ©e-musculaire. La durĂ©e est d’environ 30 minutes Ă  1 heure.

La technique consiste Ă  :

  • Dessiner prĂ©cisĂ©ment la zone Ă  retirer sur le patient rĂ©veillĂ© en position assise.
  • Inciser au niveau du pli palpĂ©bral de maniĂšre Ă  dissimuler la cicatrice permettant.
  • Enlever si besoin l’hernie graisseuse.
  • Suturer les bords avec un seul fil non rĂ©sorbable que le chirurgien retirera 7jours aprĂšs.


La Blépharoplastie inférieure 
traite quant Ă  elle les poches graisseuses, les cernes ou les excĂ©dents de peau. La durĂ©e est d’environ 30 minutes Ă  1 heure.

La technique consiste Ă  :

  • Inciser par voie conjonctivale, c’est Ă  dire Ă  l’intĂ©rieur de la paupiĂšre rendant ainsi la cicatrice totalement invisible.
  • Enlever les poches graisseuses sous les yeux.
  • Enlever l’excĂ©dent cutanĂ© (traitement des plis et ridules) de la paupiĂšre infĂ©rieure, grace Ă  une incision qui sera dissimulĂ©e dans une ride de la patte d’oie.
  • Suturer avec des fils rĂ©sorbables ou non rĂ©sorbables qui seront retirĂ©s au bout de 7 jours.


Les suites opératoires

Quelles sont les suites immédiates ?

Les suites immĂ©diates sont en gĂ©nĂ©ral simples, marquĂ©es par un ƓdĂšme palpĂ©bral (gonflement) parfois associĂ© Ă  un hĂ©matome. Ces derniers disparaissent progressivement au cours de la premiĂšre semaine environ et sont trĂšs variables d’un individu Ă  l’autre.

Peu de douleurs sont occasionnĂ©es mais une certaine tension dans les paupiĂšres peut ĂȘtre ressentie les premiĂšres 24 heures.

L’occlusion palpĂ©bral peut ĂȘtre imparfaite les premiers jours occasionnant des troubles visuels (sĂ©cheresse oculaire, sensibilitĂ© Ă  la lumiĂšre avec parfois des larmoiements). Ainsi, des collyres et pommades ophtalmiques seront prescrits pour 1 mois.

Le premier rendez-vous post-opĂ©ratoire a lieu une semaine aprĂšs l’intervention pour procĂ©der Ă  l’ablation des points. Un dernier rendez-vous, 2 Ă  3 mois aprĂšs l’intervention permet d’évaluer le rĂ©sultat final.

Quelles sont les recommandations ?

La reprise du travail peut ĂȘtre envisagĂ©e une semaine aprĂšs l’intervention.

Les recommandations :

  • Attendre 2 Ă  3 semaines avant de reprendre une activitĂ© sportive.
  • L’exposition au soleil est dĂ©conseillĂ©e pendant la pĂ©riode de cicatrisation.
  • Le maquillage peut ĂȘtre de nouveau applicable sous 7 jours.


Les stigmates de l’opĂ©ration des paupiĂšres vont s’attĂ©nuer progressivement, permettant le retour Ă  une vie socio-professionnelle normale aprĂšs quelques jours (4 Ă  7 jours selon les cas).

Les cicatrices sont-elles visibles ?

Les incisions étant réalisées dans le pli palpébral en paupiÚre supérieure et sous les cils en paupiÚre inférieure (ou en voie conjonctivale), les cicatrices sont masquées naturellement.

Les cicatrices peuvent rester visibles pendant environ deux mois aprĂšs l’opĂ©ration.

Pendant cette pĂ©riode, le patient doit Ă©viter de s’exposer au soleil. Le tabac peut ĂȘtre Ă  l’origine d’un mauvais aspect de la cicatrice.

Quels sont les résultats ?

Les résultats définitifs sont jugés à 6 mois.

Les bénéfices de la chirurgie des paupiÚres supérieures durent de 10 à 15 ans, une fois que les effets du temps seront de nouveau visibles.

Les bénéfices de la chirurgie des paupiÚres inférieures sont définitifs, les hernies graisseuses ne réapparaissant pas.