Centre ophtalmologique Valmy

Prendre rendez-vous en ligne Doctolib

Lasik et Presbylasik

Définition 

Le LASIK est la technique de référence la plus souvent utilisée pour corriger la vision au laser

LASIK est la technique de chirurgie réfractive la plus utilisée

  • 150 000 LASIK par an en France
  • 500 000 LASIK par an aux Etats-Unis
  • le LASIK est réalisé dans tous les pays développés
  • le recul est de 15 ans


Que veut dire « LASIK » ?

C’est un acronyme du « Laser Intrastromal Keratomileusis ». Le nom fait référence au principe du traitement : modification du rayon de courbure de la cornée, en agissant à l’intérieur de celle-ci, à l’aide du laser.

Le principe du Lasik

Cette chirurgie cornéenne se déroule en trois temps :

Dans un premier temps, la cornée va être préparée.
Le chirurgien prépare une fine lamelle de cornée, aussi fine qu’une lentille de contat qui va être découpée à l’aide du laser. Cette lamelle demeure attachée par une petite charnière latérale ou supérieure. On peut ainsi la soulever, d’où son nom de « volet cornéen ». En soulevant ce capot on peut accéder aux couches plus profondes de la cornée.
Cette étape durant moins de 30 secondes.

Dans un second temps, une partie de la cornée va être ablatée
Le laser sculpte la cornée, il va remodeler les tissus profonds de la cornée pour corriger la vue, par un procédé de photo-ablation au laser excimer.

Le volet est ensuite cornéen  est ensuite replacé, qui adhère en quelques minutes et ne nécessite pas de point de suture.

L’intervention se pratique par anesthésie locale appelée anesthésie topique, à l’aide de collyres.

Les indications du Lasik

Cette intervention est notamment indiquée pour les défauts suivants :

  • myopie de -0,75 à -10 dioptries
  • hypermétropie de +1 à +6 dioptries
  • astigmatisme (de 0,5 à 6 dioptries)
  • presbytie (conditions particulières)


Seules les cornées dites saines peuvent être traitées
. Le praticien exige notamment une vision stabilisée, une topographie normale avec une épaisseur cornéenne supérieure à 500 microns, et l’absence de kératocône.

Déroulement de l’intervention

La veille de l’intervention

Pas de préparation particulière. Par contre, pas de port de lentilles de contact pendant au minimum la semaine qui précède l’intervention. Pas de maquillage.

Le jour de l’intervention 

30 minutes avant l’intervention, possibilité d’une prise per os d’un comprimé anxiolytique.

Le LASIK est réalisé sous anesthésie locale topique par l’instillation de collyres, et en ambulatoire. Sa durée est d’environ 30 minutes pour opérer les 2 yeux avec un double traitement laser, femtoseconde et excimer.

Si je bouge pendant l’intervention ? Pas de panique !

Vous êtes confortablement allongé sous le laser et vous ne risquez pas de faire des mouvements amples. Pour ce qui est des micromouvements oculaires, inévitables, le laser dispose d’un système d’eye-tracking très rapide qui permet de suivre les mouvements de votre œil et de réorienter le faisceau laser.

Pouvez-vous conduire pour rentrer chez vous ?

Il ne serait absolument pas raisonnable de conduire après l’intervention. Un retour accompagné ou en taxi est nécessaire. Vous pourrez également utiliser les transports en commun à condition d’être accompagné.

L’assurance maladie ne prend pas en charge cette intervention chirurgicale.

Suivi post opératoire

Les suites post-opératoires

Elles sont marquées pendant les 4 à 6h de post-opératoire immédiat par une irritation oculaire associant une photophobie (sensibilité à la lumière), des brûlures oculaires et un larmoiement.

Ces symptômes sont améliorés par un traitement local immédiat nécessitant l’instillation répétée des collyres anti-inflammatoires, antibiotiques, de lubrifiants cornéens, et éventuellement la prise de comprimés antalgiques. Chaque patient bénéficie d’une ordonnance post-opératoire. Le traitement local sera adapté lors de la consultation du lendemain au cabinet d’ophtalmologie.

Il convient de patienter quelques heures pour retrouver une vision réellement confortable. Il est tout de même préférable d’interrompre son activité professionnelle pendant 24 à 72h.

Cette intervention n’est pas remboursée par la caisse d’assurance maladie et ne donne pas droit à un arrêt de travail.

La quasi-totalité des personnes traitées par Lasik retrouvent leur meilleure acuité visuelle sans correction.

Précautions post-opératoire

Dans les premières semaines qui suivent l’opération, certaines précautions d’usage sont de bon sens :

  • Ne pas se frotter les yeux
  • Eviter les milieux poussiéreux
  • Eviter de mettre de l’eau dans les yeux. La douche est bien évidemment autorisée à condition en veillant à bien fermer les yeux.
  • Eviter tout choc violent dans les yeux
  • Les sports nautiques peuvent être repris un mois après l’opération.
    Les autres sports, qui ne présentent pas de risque de traumatisme pour l’œil, peuvent être repris quelques jours après l’opération.
  • Il faut scrupuleusement respecter l’ordonnance post-opératoire et se rendre au rendez-vous post-opératoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *