Centre ophtalmologique Valmy

Appelez-nous

03 80 79 32 15

Du lundi au samedi

8h - 19h / sam. 8h - 12h

Prendre rendez-vous en ligne Doctolib

Troubles de la myopie

Définition 

La myopie n’est pas une pathologie oculaire, mais un défaut visuel courant au même titre que l’hypermétropie et l’astigmatisme. Elle correspond à un trouble de la réfraction. Plus précisément, les rayons lumineux qui passent à travers le système optique de l’œil (cornée et cristallin) sont focalisés en avant de la rétine, et donnent une image floue sur la rétine.

Les composantes de l’œil et leur fonction

L’œil, assimilable à un appareil photo, peut être défini comme un système optique qui assure la formation des images sur la rétine. Celui-ci est composé de deux lentilles (la cornée et le cristallin), de l’iris, qui joue le rôle de diaphragme en modulant la luminosité qui rentre dans l’œil et enfin, de la rétine, l’organe sensible qui fait office de pellicule de l’appareil photo où doivent se focaliser les images. Le nerf optique est responsable ensuite de la transmission de l’image au cerveau. Quand une personne myope fixe un objet éloigné, l’image se projette devant la rétine et la vision au loin demeure floue.

Population concernée 

L’anomalie est liée soit à un système optique trop convergent (cornée essentiellement qui est alors trop bombée) ou à un allongement de l’axe antéro-postérieur de l’œil, ou les deux. Il y a une prédisposition génétique pour les enfants de parents myopes à devenir myopes. Elle doit être dépistée dans la petite enfance. Ce défaut visuel concerne environ un Français sur trois. Ce trouble de la vision survient généralement durant l’enfance ou l’adolescence, il évolue jusqu’à l’âge de 20-25 ans puis se stabilise. Plus elle commence tôt, plus la myopie sera évolutive et importante.

Les symptômes 

Chez une personne souffrant de myopie, la distance de vision nette est d’autant plus courte que la myopie est forte. Quand elle regarde au loin, les paysages, les personnes, les objets sont perçus de manière floueUn enfant myope aura tendance à plisser les yeux pour regarder au loin et à se rapprocher des objets pour les voir correctement. On exprime sa correction en dioptrie (chiffre précédé d’un signe moins pour la myopie). Elle est dite faible entre -0,25 et -3 dioptries, moyenne entre -3 et -6 dioptries, qualifiée de forte au delà (5% des myopes), et rare au-dessus de -10 dioptries.

Traitement de la myopie

La correction de la myopie se fait par le port de verres divergents, grâce à des lunettes ou des lentilles de contact. Il est possible de ralentir son évolution par le port de lentilles spécifiques (orthokératologie, lentilles à freination myopique). Elle peut être traitée par une intervention au laser (PKR, LASIK ou SMILE) après 18 ans, quand la myopie est stabilisée depuis 2 ans au moins. Elle peut être corrigée en même temps que l’astigmatisme ou la presbytie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *