Centre ophtalmologique Valmy

Appelez-nous

03 80 79 32 15

Du lundi au samedi

8h - 19h / sam. 8h - 12h

Prendre rendez-vous en ligne Doctolib

Troubles de l’hypermétropie

Définition 

L’hypermétropie compte parmi les défauts visuels au même titre que la myopie et l’astigmatisme. Dans ce trouble de la vision, la lumière qui passe à travers la cornée et le cristallin n’est pas correctement focalisée vers la rétine. La formation de l’image d’un objet se produit en arrière de la rétine.

Les composantes de l’œil et leur fonction 

L’œil, assimilable à un appareil photo, peut être défini comme un système optique qui assure la formation des images sur la rétine. Celui-ci est composé d’un système optique comprenant deux lentilles (la cornée et le cristallin), l’iris, qui joue le rôle de diaphragme en modulant la luminosité qui rentre dans l’œil, et enfin, la rétine, l’organe sensible qui fait office de pellicule de l’appareil photo où doivent se focaliser les images. Ensuite, le nerf optique est responsable de la transmission de l’image au cerveau.

Quand une personne hypermétrope sans accommodation fixe un objet éloigné, l’image se projette en arrière de la rétine. La vision au loin demeure floue. La vision de près, dans ces conditions, est aussi floue. 

Population concernée 

Deux facteurs sont susceptibles d’être à l’origine de cette anomalie ophtalmologique. Soit, il peut s’agir d’une cornée trop plate, dont le rayon de courbure n’est pas assez convergent, soit d’un œil trop court.

Ce trouble de la vision est d’ailleurs fréquent chez les jeunes enfants en raison de la petite taille de leur œil.

Quand on est hypermétrope, le cristallin est contraint d’accommoder en permanence pour ramener l’image sur la rétine. L’hypermétropie survient à tout âge. Elle est le défaut de vision le plus fréquent dans la population mais souvent le moins corrigé car il passe inaperçu.

Symptômes

Les personnes hypermétropes sont souvent asymptomatiques, elles peuvent voir net aussi bien de loin que de près. Mais ceci se fait au prix d’un effort musculaire réflexe, totalement involontaire : l’accommodation.

Le pouvoir d’accommodation diminue de manière importante vers l’âge de 35-40 ans et la vision devient moins nette, surtout en vision de près notamment pour la lecture faisant croire à une presbytie précoce. La vision de loin baisse souvent plus tardivement.

Quand l’hypermétropie devient gênante, leur vision de près devient floue. En revanche, ils bénéficient généralement pendant longtemps d’une vision nette de loin. Mais, ces personnes ressentent fréquemment une fatigue oculaire, avec des douleurs oculaires en barre, des maux de tête, surtout lors de la lecture ou d’un travail sur écran.

L’hypermétropie se manifeste par des signes de fatigue oculaire avec des douleurs oculaires en barre, des maux de tête, surtout lors de la lecture ou d’un travail sur écran.

Le défaut visuel peut s’exprimer soit en chiffrant la correction nécessaire en dioptries, soit en chiffrant l’acuité visuelle en dixièmes. Egalement appelée l’hyperopie (dans les pays anglosaxons), elle est dite faible quand elle est comprise entre 0 à 2 dioptries, moyenne entre 2 et 4 dioptries, forte au-delà de 4 dioptries.

Traitement de l’hypermétropie

L’ hypermétropie est corrigée par le port des lunettes à verres convexes ou le port de lentilles de contact. Elle peut aussi bénéficier d’une correction par la chirurgie au laser. Elle peut être corrigée en même temps que l’astigmatisme et la presbytie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *